L’Euro 2020 débute ce vendredi soir avec une très belle rencontre du Groupe A entre la Turquie et l’Italie. Un match qu’il ne faudra pas manquer.

C’est le début de l’Euro 2020 ! Après plusieurs semaines de préparation, les équipes vont enfin s’affronter. La première rencontre de la compétition oppose ce vendredi soir la Turquie à l’Italie. Un match qu’il ne faudra pas manquer pour plusieurs raisons.

Parce que c’est le match d’ouverture

Cette affiche entre la Turquie et l’Italie aura une saveur particulière. Pourquoi ? Parce qu’elle marque le début de la compétition qui occupera l’actualité footballistique pendant un mois, jusqu’à la finale le 11 juillet prochain. Que vous suiviez le ballon rond de manière assidue ou que vous comptiez uniquement vous intéresser à l’Euro 2020 avec parcimonie, avec un brin de curiosité, cette rencontre entre deux belles équipes est à regarder pour parfaitement se plonger dans l’atmosphère de la compétition.

Pour Burak Yilmaz

Après avoir surpris la Ligue 1 en 2020-2021 en menant le LOSC jusqu’au titre de champion de France, il pourrait bien de nouveau éblouir la planète football au cours du championnat d’Europe. Burak Yilmaz est le fer de lance de l’attaque de la Turquie. L’avant-centre âgé de 35 ans devrait bel et bien, sauf blessure de dernière minute, être titularisé en pointe face à l’Italie. Sa hargne, ses appels de balle, ses inspirations et son efficacité devant le but sont autant de qualités qui pourraient poser des problèmes à la Squadra Azzura. D’ailleurs, la défense italienne s’en méfie : «Ils méritent le respect. Ils ont montré face à la France, qu’ils sont solides, qu’ils savent ce qu’ils veulent. Ils ont du talent, de Çalhanoğlu à Cengiz Ünder, de Demiral à Yılmaz qui a conduit Lille au titre en Ligue 1. C’est une équipe intéressante, qui grandit, nous devrons jouer en équipe», a expliqué Leonardo Bonucci.

L’Italie fait partie des favoris

Lorsque Roberto Mancini a pris les rênes de l’équipe nationale italienne, celle-ci, non-qualifiée pour la Coupe du Monde 2018, n’était pas au mieux. Depuis, le technicien passé par Manchester City l’a complètement transformée. La Squadra Azzura est devenue une machine à gagner. Invaincue depuis septembre 2018 et une défaite face au Portugal, elle fait partie des formations qui peuvent espérer soulever le trophée le 11 juillet prochain grâce à sa solidité défensive et sa capacité à déstabiliser l’adversaire sur le plan offensif. Une sélection à suivre malgré plusieurs forfaits au milieu de terrain.

Car Gianluigi Donnarumma pourrait signer au Paris Saint-Germain

C’est une rumeur qui agite le marché des transferts. Depuis plusieurs jours, diverses sources en Italie et en France assurent que Gianluigi Donnarumma, qui est en fin de contrat, pourrait prendre la direction du Paris Saint-Germain, soit pour concurrencer Keylor Navas, soit pour ensuite être prêté une saison. On évoque un salaire avoisinant les 10 M€, ainsi qu’une commission monumentale – près de 20 M€ – à son agent, Mino Raiola. Alors pour ceux qui ne connaissent pas encore le gardien de but passé par l’AC Milan, cette affiche entre la Turquie et l’Italie est un bon moyen de le découvrir.

Pour se mettre en appétit

Cette belle rencontre entre Turcs et Italiens s’annonce intéressante. Mais au-delà du spectacle que les deux équipes pourraient proposer, regarder ce match vous mettra en appétit en attendant les échéances futures, comme celles mettant en scène l’équipe de France. Les Bleus font leur entrée dans la compétition, mardi prochain, soit quatre jours plus tard. Rien de mieux pour patienter que de saliver devant d’autres confrontations !

LE SPORT EN VIDÉO : les joueurs espagnols s’entraînent individuellement