Tout juste champion du monde de F1 pour la 7e fois dimanche, Lewis Hamilton a été couronné d’une première place dans la Powerlist. Un classement qui honore les personnages d’origine africaine, caribéenne ou afro-américaines les plus puissantes en Grande-Bretagne. Cette année, le jury cherchait à «mettre en valeur ceux qui avaient la capacité de changer les vies, de modifier le cours des événements (…)». Le pilote s’est notamment grandement impliqué dans le mouvement «Black Lives Matter». Bien que cela puisse être surprenant dans le microcosme français, ce type de classement est totalement normalisé outre-Manche.

A lire aussi