La Française Julia Simon, a réalisé sa pire performance de la saison lors de la poursuite à Antholz-Anterselva.

Julia Simon, en tête du classement général de la Coupe du monde de biathlon, a connu son moins bon résultat de la saison (18e), la faute à un piètre 13/20 au tir, au terme de la poursuite à Antholz-Anterselva (Italie) remportée par l’Allemande Denise Herrmann-Wick samedi. Dès son premier tir couché, avec trois fautes commises -soit autant de cibles manquées en un seul tir que depuis le début de la saison dans cette position-, la Française a perdu le contact avec la tête de course.

Avec deux fautes de plus couché, plus deux debout, elle s’est finalement classée 18e de la dernière course individuelle avant les Championnats du monde (8-19 février à Oberhof), à 1 min 54 sec de Herrmann-Wick. La biathlète allemande, 18/20 derrière la carabine, s’est elle imposée avec 11 secondes d’avance sur l’Italienne Lisa Vittozzi, auteure d’un sans-faute, et 17 sec 2/10e sur la Suédoise Elvira Oeberg, deux fautes sur le pas de tir.

Malgré cette contre-performance samedi, Simon conserve le dossard jaune de leader du classement général mais son avance sur Oeberg, sa rivale N.1, fond de 113 à 76 points (811 points contre 735). La poursuite masculine est programmée dans l’après-midi (15h00), avant deux relais dimanche.