La Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland, tenante du gros globe de cristal, va faire l’impasse sur la première étape de la Coupe du monde à Kontiolahti (Finlande) à la fin du mois pour cause de méforme persistante, a annoncé mardi la fédération norvégienne.

«C’est une épreuve de patience», a expliqué l’athlète de 31 ans, citée dans un communiqué de la fédération norvégienne de biathlon. «Pour l’instant, mon corps n’est pas prêt à supporter des compétitions ardues et je dois donc rester à la maison».

Olsbu Roeiseland, qui a fait des Mondiaux d’Oberhof (Allemagne) en février prochain son principal objectif de la saison, connaît des problèmes de santé depuis cet été et n’a pas participé à des compétitions cet automne.

«J’aimerais bien avoir la réponse, j’espère aussi tôt que possible», a-t-elle dit, interrogée par la chaîne TV2 sur la date à laquelle son entrée Coupe du monde était envisageable.

D’ici la fin de l’année, une participation à «Hochfilzen (Autriche) ou au Grand Bornand est encore possible, c’est le corps qui doit décider», a-t-elle ajouté, en déclarant en tout cas ne pas être inquiète pour le rendez-vous d’Oberhof.

La première étape de la Coupe du monde à Kontiolathi se disputera donc du 29 novembre au 4 décembre chez les dames sans les deux superstars norvégiennes de la discipline: double championne olympique et triple championne du monde en individuel, Tiril Eckhoff avait annoncé au début du mois faire une pause après avoir traversé «une période difficile».

À VOIR AUSSI – Tribune clairsemée et domination équatorienne: ce qu’il retenir du match d’ouverture de la Coupe du Monde