La 85e édition du Bol d’Or a réservé dimanche au Castellet (Var) un nouveau coup de théâtre avec les incidents mécaniques du leader, la Ducati N.6 à plus d’une heure de l’arrivée, alors que la Yamaha N.333 s’est emparée de la tête. En passe de remporter son premier Bol d’Or, la Ducati N.6 a été immobilisée dans les stands après avoir rencontré un problème mécanique à moins d’une heure et demie de l’arrivée de la 85e édition du Bol d’Or, désormais dominée par la Yamaha N.333 devant la Yamaha N.77 (+ 3 tours) et la Kawasaki N.11 (+4 tours).

L’équipe allemande, composée du Britannique Chaz Davies et des Espagnols Javier Fores et David Checa, menait la course devant les deux Yamaha, la N.77 et la N.333 avant de devoir rentrer aux stands après que la moto a échappé un voile de fumée dans la longue ligne droite du Mistral (1,8 kilomètre) dans le 679e tour. Quelques minutes plus tard, la Yamaha N.77, conduite par le Britannique Dan Linfoot a également été obligée de se garer dans les stands en raison d’un incident mécanique. Après 10 minutes d’arrêt, la N.77 est repartie sur la piste avec trois tours de retard sur le leader.

Honda entrevoit le titre mondial

La Honda N.5, à la lutte pour le podium (4e), est provisoirement championne du monde d’endurance EWC. Conduite par le Français Mike Di Meglio, Honda bénéficie directement de l’abandon sur incident mécanique du leader Suzuki, de Yamaha, 3e de l’EWC, et des déboires mécaniques de Kawasaki, 4e. Dans la catégorie Superstock, la Honda N.41 mène la danse devant la Kawasaki N.23 et la Yamaha N.777.

Au total, 85 points sont distribués au vainqueur du Bol d’Or, dernière manche du calendrier du championnat du monde EWC, après les 24 Heures du Mans et les 24 Heures de Spa, qui ont eu lieu en juin, et les 8 Heures de Suzuka, disputées début août. Pour la Ducati N.6, un succès au Bol d’Or effacerait les déceptions nées d’une saison mitigée, qui s’est matérialisée par une chute aux 24 Heures du Mans et un abandon aux 24 Heures de Spa en juin, son inconstance se traduisant par une 14e place au classement EWC.