Au terme d’un match totalement irrespirable, l’Arabie saoudite s’est imposée 1-2 face à l’Argentine.

Voici la première grosse surprise de cette Coupe du monde ! Au terme d’un match totalement irrespirable, l’Arabie saoudite d’Hervé Renard a fait plier l’Argentine de Lionel Messi (1-2).

Parmi les favoris de la compétition, l’Argentine s’est inclinée face à une courageuse équipe d’Arabie saoudite. Lionel Messi avait pourtant ouvert le score sur penalty (10e, 1-0). Les Argentins ont ensuite nettement dominé la première période. Lautaro Martinez aurait même pu aggraver le score, mais son but a été annulé pour une position de hors-jeu (29e, 1-0).

Renversement de situation

Au retour des vestiaires, tout a basculé. En cinq minutes précisément. Al Shehri a d’abord réduit la marque avec une frappe qui est venue se placer dans le petit filet de Martinez (48e, 1-1). Pas le temps de souffler, les Faucons verts, encouragés par leurs supporters en feu, ont pris l’avantage grâce à une superbe frappe enroulée d’Al Dawsari (53e, 1-2). Messi et ses coéquipiers ont ensuite poussé, sans parvenir à égaliser. Les Argentins, qui doivent encore affronter le Mexique et la Pologne, n’ont d’ores et déjà quasiment plus le droit à l’erreur.