L’équipe de France pourrait valider son billet pour la phase finale de la Coupe du monde dès sa deuxième rencontre au Qatar. Explications.

La malédiction des champions du monde frappera-t-elle les Bleus ? On connaîtra peut-être la réponse à cette question dès samedi (17h), au terme de la rencontre France-Danemark. Quatre des cinq derniers lauréats de la Coupe du monde, dont les trois derniers, ont en effet pris la porte dès la phase de poules lors de l’édition suivante. Vainqueurs de l’Australie (4-1) mardi, les joueurs de Didier Deschamps, eux, pourraient se qualifier en 8es de finale et ainsi faire mentir cette statistique sans attendre leur troisième rencontre, le 30 novembre à l’Eudcation City stadium, contre la Tunisie.

Pour cela, rien de plus simple : Kylian Mbappé et compagnie devront l’emporter face aux Danois sur la pelouse du stade 974. Une victoire et c’est dans la poche. Évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout sachant que la France reste sur trois matches sans victoire contre le Danemark, dont deux revers en Ligue des nations cette année (1-2 au Stade de France, 0-2 au Danemark) et un nul à la Coupe du monde 2018 (0-0), également en phase de groupes.

À noter que les Bleus seraient qualifiés quel que soit le résultat de l’autre match de ce groupe D, Tunisie-Australie, le même jour à 11h (le calendrier complet de la 2e journée ici). Rappelons que les Aigles de Carthage ont tenu tête aux Danois (0-0) lors de la première journée. La France mène donc la danse au classement du groupe D avec trois points, devant le Danemark, la Tunisie (1 pt) et l’Australie (0). En cas de succès samedi, les champions du monde auraient, au minimum, cinq longueurs d’avance sur le troisième. En cas de nul ou de défaite, suspense jusqu’au mercredi 30 novembre.

Coup de pouce de la Tunisie et de l’Australie ?

Last but not least, l’équipe de France pourrait faire coup double et s’assurer la première place du groupe dès samedi. Ce serait une excellente nouvelle et cela permettrait au sélectionneur de faire souffler certains joueurs, de ne prendre aucun risque dans cette Coupe du monde où les blessures sont nombreuses. La France est (très) bien placée pour le savoir, Lucas Hernandez ayant été contraint de renoncer au reste de la compétition mardi.

Pour cela, un seul scénario possible : victoire contre le Danemark et nul dans le match Tunisie-Australie. Dans ce cas, les Bleus affronteraient la Tunisie pour du beurre avant de croiser avec le deuxième du groupe C, peut-être l’Argentine de Leo Messi comme en 2018, l’Arabie saoudite, le Mexique ou la Pologne. Faites vos jeux.

Les Bleus qualifiés pour les 8es de finale dès samedi:
En cas de victoire contre le Danemark

Les Bleus assurés de terminer premiers de la poule:
S’ils battent le Danemark et qu’il n’y a pas de vainqueur lors de Tunisie-Australie

Coupe du monde : les images fortes de France-Australie

Accéder au diaporama (17)