HUMEUR – Plus que jamais, l’équipe de France aura besoin d’un grand Kylian Mbappé lors du Mondial.

«C’est le trophée d’une vie». Kylian Mbappé n’avait déjà plus que la Coupe du monde en tête après la victoire 2-1 de «son» PSG contre la Juventus, début novembre, à Turin. «On va essayer de donner le meilleur de nous-mêmes mais les gens ne peuvent pas nous reprocher d’y penser», avait ajouté le crack de Bondy, évoquant les deux derniers matches du club de la capitale en Ligue 1. Désormais, c’est l’heure. Celle de jouer, de se montrer, d’assumer. Car Mbappé est plus attendu que jamais avant l’entrée en lice des Bleus face à l’Australie ce mardi (20h), au stade Al-Janoub. Attendu par les observateurs de tous bords, les fans et… ses coéquipiers. À l’image de Lucas Hernandez, qui voit en lui la «pépite» de l’équipe championne du monde, «l’un des cadres» et quelqu’un de «très respecté dans le vestiaire». «C’est lui qui peut faire la différence à tout moment. Si on a des moments compliqués dans le match, on n’a qu’à mettre le ballon devant et il va te faire la différence», s’amuse encore le joueur…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous