Les choses sérieuses débutent ce lundi au Qatar avec trois matches, qui concernent les deux grosses cylindrées que sont l’Angleterre et les Pays-Bas.

Les matches du jour

Le champion d’Afrique 2022, le Sénégal, débute son Mondial face à l’un des gros outsiders, les Pays-Bas ce lundi (17h). Les Oranje étaient l’un des grands absents du Mondial 2018 en Russie. Le Sénégal a dû encaisser le forfait de sa star et 2e du Ballon d’Or 2022, l’attaquant Sadio Mané, il y a quelques jours. Avant et après ce match, le groupe B se lancera : l’Angleterre doit assumer son statut de vice-champion d’Europe face à l’Iran (14h) alors que les États-Unis se frottent au pays de Galles (20h) dans une poule relativement homogène.

Les horaires et chaînes de diffusion

Angleterre – Iran (Groupe B) : 14 heures (beIN Sports 1)

Sénégal – Pays-Bas (Groupe A) : 17 heures (beIN Sports 1)

États-Unis – Pays de Galles (Groupe B) : 20 heures (TF1, beIN Sports 1)

Les pronostics de Gaël Danic

Ancien milieu offensif (Troyes, Valenciennes, Bastia, Lyon, Rennes…) et ex-international U20 français, Gaël Danic compte 340 matches en Ligue 1.

Angleterre – Iran : victoire de l’Angleterre

«Une très grosse nation de football à l’inverse de son adversaire.»

Sénégal – Pays-Bas : match nul

«Il y a toujours un score surprenant lors des premiers tours, et je pense qu’il peut venir de ce match-là. Les Pays-Bas ne dominent jamais leurs matches tant sur le plan du jeu que du contenu. Une équipe africaine, surtout comme le Sénégal (vainqueur de la CAN en février dernier), est toujours dure à manier.»

États-Unis – Pays de Galles : victoire du pays de Galles

«Sur les derniers matches, face à des adversaires de très haute qualité, ils ont réussi à se montrer très robustes et durs à manier. À l’inverse des États-Unis.»

L’actualité des Bleus

Au lendemain du départ de Karim Benzema, forfait et qui ne sera pas remplacé, l’équipe de France conserve sa routine. La conférence de presse quotidienne sera toutefois avancée : 10h heure de France métropolitaine (12h au Qatar). Le sélectionneur, Didier Deschamps, et son capitaine Hugo Lloris seront présents. Il y aura un entraînement le soir, dont les 15 premières minutes seront ouvertes au média, au stade Jassim-bin-Hamad. Un stade situé à Doha et que les Bleus occuperont tout au long de la compétition.

La déclaration du jour

Louis van Gaal, sélectionneur des Pays-Bas : «Le premier match est toujours le plus important, ça donne le ton pour le reste du tournoi. Le Sénégal est un champion d’Afrique qui a écarté l’Égypte, ce n’est pas n’importe quel adversaire. Nous n’avons pas (Memphis) Depay, il ne va pas jouer, eux n’ont pas Sadio Mané, donc il faut voir comment les deux équipes vont gérer cette situation.»

Le joueur à suivre : Ismaïla Sarr (Sénégal)

Titulaire lors de 6 des 7 derniers matches du Sénégal, dont la finale victorieuse à la CAN le 6 février (0-0, 4-2 aux tirs au but), Ismaïla Sarr pourrait être le héros d’une équipe orpheline de son joyau, son prophète, l’attaquant Sadio Mané. Révélé à Metz puis à Rennes, Sarr est un ailier déroutant et percutant, qui a su confirmer à Watford. Il réalise l’un de ses plus prolifiques débuts de saison en D2 anglaise (17 matches, 6 buts, 3 passes décisives). À 24 ans, il compte 45 sélections pour 10 buts avec les Lions de la Teranga. Il est le genre de joueurs qui peut déstabiliser l’organisation néerlandaise et se sublimer sur une Coupe du monde.

Ismaïla Sarr avec le Sénégal contre l’Iran en match amical en septembre 2022. GEPA pictures/ Johannes Friedl / PANORAMIC

L’expression du jour : le coup du foulard

Le coup du foulard est une façon de frapper le ballon en faisant passer le pied derrière la jambe d’appui. Son nom s’explique par la ressemblance des deux pieds côte à côte et croisés avec celle d’un foulard. En langue espagnole, on appelle cela une «rabona». Son origine remonterait à 1948, et sa paternité est attribuée à Ricardo Infante, attaquant d’Estudiantes de La Plata, buteur avec ce geste. En Argentine, «hacerse la rabona» peut se traduire par «faire l’école buissonnière». Ce qui «allait comme un gant à Infante, auteur d’un acte de rébellion en refusant de frapper avec son pied faible», relate la Fifa sur son site officiel. L’Italien Giovanni Roccotelli a popularisé le coup du foulard dans les années 1970.

À VOIR AUSSI Le but en coup du foulard de Lamela lors d’Arsenal-Tottenham en mars 2021 (2-1)