Mathieu van der Poel, une des trois superstars du cyclo-cross, fera sa rentrée dimanche à Hulst aux Pays-Bas, une semaine après Tom Pidcock et une semaine avant son grand rival Wout van Aert.

Au total, le Néerlandais, quadruple champion du monde en 2015, 2019, 2020 et 2021, disputera quatorze cross cet hiver, selon le programme annoncé lundi par son équipe Alpecin, avec en point d’orgue les Championnats du monde à domicile, le 5 février à Hoogerheide.

Ce devrait être l’occasion d’un duel au sommet avec le Belge Wout van Aert, triple champion du monde en 2016, 2017 et 2018. En attendant, les deux ogres des sous-bois doivent se retrouver six fois d’ici la fin de l’année civile, d’abord le 4 décembre à Anvers, puis à cinq reprises entre le 23 et le 30 décembre.

Van Aert, qui avait remporté neuf des dix cyclo-cross auxquels il avait participé l’an dernier, n’a pas encore annoncé son programme de cyclocross pour début 2023. Des trois cadors du cyclo-cross, qui brillent aussi sur la route, Tom Pidcock a été le premier à courir cet hiver. C’était le week-end dernier en Belgique où il a terminé septième à Merksplas et deuxième à Overijse, malgré des ennuis mécaniques. Mais le Britannique, champion du monde de cyclo-cross en titre (Van Aert et Van der Poel étaient absents) et vainqueur à l’Alpe d’Huez lors du dernier Tour de France, ne disputera pas les Mondiaux cet hiver pour se concentrer sur sa préparation routière.