Sonia Bompastor, entraîneure de Lyon après la victoire 1-0 à Paris et le titre de championnes de France :

«A l’image de notre saison, cela a été difficile d’aller chercher le titre ici. On a été malmenées par une belle équipe parisienne, je pense qu’on aurait pu aussi se mettre un peu plus à l’abri mais on a attendu les derniers instants du match. Cela a été dans la souffrance et cela reflète aussi notre saison: l’état d’esprit de mon groupe a permis de faire la différence. C’est l’aboutissement d’une saison entière de travail, c’est la récompense des efforts des joueuses. On a forcément une pensée pour Jean-Michel Aulas, le président. On l’a eu au téléphone et on est ravies que ce titre lui ramène encore un peu plus de bonheur. On savait qu’on le rendrait heureux et c’était une motivation supplémentaire. On gagne trois titres sur quatre avec le Trophée des championnes et la Coupe de France. Evidemment qu’on avait à coeur de remporter la Ligue des champions, mais trois sur quatre il faut s’en féliciter et continuer à avoir cette humilité, cette remise en question qui pourra nous permettre de continuer à progresser.

(Sur Signe Bruun, buteuse) On a beaucoup discuté avec Signe, car c’est difficile pour elle d’avoir si peu de temps de jeu. Je suis vraiment heureuse pour elle car en termes d’état d’esprit elle a été excellente du début à la fin. C’est une récompense, je suis hereuse pour elle même si je pense que notre aventure devrait s’arrêter là.»