Souvent placés, jamais récompensés, Stéphane Peterhansel et Edouard Boulanger (Mini) ont vaincu le signe indien qui les avaient privés de victoire d’étape dans ce Dakar 2021. Le duo français a mené un rythme d’enfer dans la boucle du jour autour de Neom, longue de 579 km.

En 04h50’27s, « Monsieur Dakar » s’est dont offert son premier temps-scratch sur le parcours, peut-être au meilleur moment puisque l’équipage Nasser Al-Attiyah-Mathieu Baumel (Toyota), deuxième, lui concédait 12 minutes à cause de deux crevaisons sur le parcours.

Il s’en est fallu de peu, 19 secondes, que le triple vainqueur de l’épreuve ne se fasse chiper le deuxième chrono du jour par les revenants Giniel De Villiers-Alex Haro Bravo (Toyota, + 12’19s). Les vainqueurs de l’étape 7 Yazeed Al Rajhi-Dirk Von Zitzewitz (Toyota) ont pris la quatrième place devant le duo sud-africain Brian Baragwanath-Taye Perry (Century Racing, + 13’51s).

Carlos Sainz-Lucas Cruz (Mini) n’ont pas eu de chance lorsqu’une crevaison puis une perte de freins les ont fait plonger au 12ème rang à l’arrivée au bivouac (+22’30s). Pas de quoi inquiéter le « Matador » pour le gain de la troisième place où il reste fermement accroché. Devant, la messe pourrait avoir été dite entre Peterhansel et Al-Attiyah, désormais séparés par 17’50s à trois étapes du podium final à Jeddah.

Pour rappel, Sébastien Loeb et Daniel Elena (BRX) ont été contraints à l’abandon après l’étape 8.

Moto : Benavides se replace bien

Kevin Benavides est le grand gagnant de la journée sur deux…Lire la suite sur Sport Auto

Cet article Dakar 2021 – Etape 9 : Peterhansel-Boulanger font le break ! est apparu en premier sur Sport Auto.