Cette nuit la traditionnelle Draft NBA a eu lieu au Barclays Center de Brooklyn. L’occasion pour les trente équipes de sélectionner les meilleurs jeunes joueurs au monde. Focus sur les événements marquants de cette soirée.

  • Un top 3 sans surprise

Si l’identité des trois premiers jeunes joueurs draftés était d’ores et déjà connue depuis plusieurs semaines, l’ordre est resté flou jusqu’à la dernière minute. Longtemps pressenti pour être numéro 1, l’intérieur Jabari Smith Jr (Auburn) a finalement chuté à la troisième position, aux Houston Rockets qui héritent donc d’un joueur polyvalent long et physique possédant une panoplie offensive complète.

C’est l’international italien, Paolo Banchero (Duke) qui a vu son nom appelé par le commissaire Adam Silver au premier choix de la cuvée. Il rejoint le Magic d’Orlando qui renforce sa raquette avec un ailier-fort intelligent au potentiel intéressant. Avec le deuxième choix, le Thunder d’Oklahoma City a jeté son dévolu sur l’énigme tant attendue : le géant longiligne Chet Holmgren (Gonzaga) qui représente l’archétype du pivot moderne, intelligent et doté de véritables qualités offensives malgré des mensurations aussi étonnantes qu’impressionnantes (2m15, 86kg).

  • Les Kings étonnent, les Pistons célèbrent

Le choix des Kings faisait figure de premier domino tant les doutes planaient autour du projet de Sacramento avec ce 4ème choix. Contrairement aux pronostics des spécialistes NCAA (championnat universitaire), la franchise californienne a décidé de sélectionner Keegan Murray (Iowa), intérieur âgé de 22 ans, au lieu de l’arrière prometteur Jaden Ivey (Purdue). Ce dernier est finalement tombé entre les mains des Detroit Pistons qui offrent à Cade Cunningham, premier choix de la Draft 2021, un partenaire en or sur le backcourt.

  • Les Knicks au cœur du mouvement

Le plus gros trade de la soirée a eu lieu au milieu du premier tour. Les Charlotte Hornets, les New York Knicks et les Detroit Pistons sont tombés d’accord sur un échange en triangle impliquant Kemba Walker (NYK) qui s’envole pour le Michigan, accompagné de Jalen Duren (Memphis), jeune pivot sélectionné à la 13ème position. Plusieurs futurs choix de Draft sont également impliqués dans la transaction. Ce mouvement permet à la franchise new-yorkaise d’augmenter sa flexibilité financière au vu de la Free agency cet été, tandis que les Pistons et les Hornets empochent respectivement un nouveau rookie et des picks pour l’avenir.

  • Les Français sélectionnés à la Draft 2022

Quatre Français étaient attendus cette année à la Draft et ils vont tous débarquer en NBA la saison prochaine. Sans surprise, Ousmane Dieng (New Zealand) a été le premier tricolore sélectionné la nuit dernière. Choisi par les Knicks à la 11ème position, il a été échangé dans la foulée à OKC qui donne plusieurs futurs choix des prochaines cuvées. Une preuve de la confiance que lui accorde le Thunder. Il rejoint ainsi les Français Théo Maledon et Jaylen Hoard.

Le pivot Moussa Diabaté (Michigan) a dû attendre jusqu’à la 43ème place pour entendre son nom prononcé au micro du Barclays Center. Il débarque aux Los Angeles Clippers de Kawhi Leonard et Paul George. Auteur d’une belle saison en Betclic Elite, Ismael Kamagate (Paris Basketball) va pouvoir continuer son développement aux côtés de Nikola Jokic aux Denver Nuggets, où il a été sélectionné en 46ème position. Coéquipier de Dieng à Auckland, Hugo Besson (New Zealand) rejoint la star européenne Giannis Antetokounmpoo aux Milwaukee Bucks, via le choix 58.