Kylian Mbappé et Olivier Giroud se trouvent les yeux fermés. JB Autissier / PANORAMIC

DÉCRYPTAGE – Buteur jeudi, le crack de Bondy a comparé son utilisation en sélection et en club. Et il n’est pas compliqué de deviner celle qu’il préfère…

C’est grave docteur ? S’il a assuré «prendre du plaisir partout», au Paris Saint-Germain comme en équipe de France, il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que Kylian Mbappé n’apprécie que moyennement le rôle qui est le sien en club. On a en effet vu le crack de Bondy disponible, en jambes, comme libéré sur le pré du Stade de France jeudi soir, lors de la victoire contre l’Autriche (2-0) pour le compte de la cinquième journée de Ligue des nations. Bien plus que sous la tunique des champions de France ces derniers temps, même si «KM» tourne à plus d’un but par match (10 buts, 9 matches) depuis le début de saison, avec zéro passe décisive au compteur toutefois.

Du bon Mbappé dans le jeu et les intentions jeudi soir à Saint-Denis, même si l’intéressé n’a finalement marqué qu’une fois, un magnifique but en solo qui a permis aux Bleus d’ouvrir le score et à l’intéressé de se hisser dans le Top 10 des meilleurs marqueurs tricolores à hauteur de Youri Djorkaeff (28). Il a pourtant…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous