Ce week-end (24 au 26 juin), l’équitation est mise à l’honneur au pied de la Tour Eiffel. Les Français, à domicile, veulent porter haut le drapeau bleu, blanc, rouge lors du Longines Paris Eiffel Jumping.

À Paris, les Françaises et Français espèrent briller devant leur public. Un premier avant-goût avant les Jeux de Paris 2024. Meilleur tricolore l’an dernier, Edward Levy pourrait à nouveau porter haut les couleurs françaises avec Rebeca LS et Uno de Cerisy qui lui avaient offert l’an dernier de très belles performances.

De son côté, Kevin Staut apprécie l’ambiance parisienne. Vainqueur en 2014 de la première édition du concours disputée sur le Champ de Mars avec Silvana HDC et plus récemment du Saut hermès au Grand Palais Éphémère avec sa belle Cheppetta, le champion olympique par équipes 2016 est depuis peu revenu dans le top 10 mondial. Il sera à suivre de très près. Même attention à porter à un autre membre de l’équipe championne olympique à Rio, Pénélope Leprévost, récemment sacrée championne de France. Jeanne Sadran et Nina Mallevaey représenteront quant à elles la toute jeune génération tricolore.

Ahlmann pour succéder à Maher ?

Victorieux à Hambourg fin mai et à nouveau samedi dernier à Stockholm, Christian Ahlmann, confortable leader du classement général du Global Champions Tour après 8 des 16 étapes, pourrait devenir le premier cavalier à s’imposer à deux reprises sur le Longines Global Champions Tour – Longines Paris Eiffel Jumping (victoire en 2019). Même ambition pour le champion olympique individuel à Tokyo et n°4 mondial, Ben Maher, présent pour défendre le titre conquis l’été dernier, quelques semaines seulement avant d’aller se parer d’or au Japon.

Christian Ahlmann (à gauche) contre Ben Maher (à droite), un duel de haute voltige qui promet du spectacle. Panoramic

Fidèle du rendez-vous parisien et médaillée de bronze par équipe aux Jeux de Tokyo, Jessica Springsteen, fille du « boss » Bruce Springsteen, pourrait permettre aux États-Unis de s’imposer pour la première fois dans la capitale. Le public aura également des yeux de Chimène pour la légende britannique John Whitaker, 66 ans, toujours très performant au plus haut niveau.

La liste complète des inscrits sur ce lien.