Bernie Ecclestone pensait que Ferrari faisait une erreur en titularisant Charles Leclerc à la place de Kimi Räikkönen, mais il a changé d’avis.