Mattia Binotto ne pense pas que la consigne imposée à Charles Leclerc a fait perdre la quatrième place à Ferrari à Shanghaï.