Les actionnaires de Rich Energy assurent que le partenariat avec Haas est maintenu. L’imbroglio prend fin.