La Powerlist est, au Royaume-Uni, un classement qui honore les personnages d’origine africaine, caribéenne ou afro-américaines les plus puissantes en Grande-Bretagne. Cette année, le jury cherchait à « mettre en valeur ceux qui avaient la capacité de changer les vies, de modifier le cours des événements (…) d’une manière positive ».

Et, en tête de cette liste, est arrivé Lewis Hamilton, couronné dimanche sur le circuit d’Istanbulpark, pour la septième fois champion du monde. Toutefois, s’il a été honoré de cette première place dans la Power list, c’est pour son engagement dans le mouvement #BlackLivesMatter, sa lutte contre le racisme et sa volonté d’accroître la diversité dans le sport automobile.

Il devance le professeur Kevin Fenton qui a été, en Angleterre, en première ligne dans le combat contre la pandémie de Covid-19 à Londres.