Antonio Felix da Costa se sent responsable de son accrochage avec Alexander Sims à Marrakech en Formule E. Le doublé leur tendait les bras.