Le président actionnaire du Havre (Ligue 2) Vincent Volpe a annoncé lundi un grand renouvellement de l’équipe dirigeante et l’arrivée de Luka Elsner à la place de Paul Le Guen au poste d’entraîneur pour ramener l’équipe en Ligue 1.

Jean-Michel Roussier, ancien président de Marseille (1995-1999) et de Nancy (2018-2020), directeur éditorial de l’éphémère chaîne Téléfoot, devient le nouveau président du club. L’ancien joueur Mathieu Bodmer, formé au club voisin de Caen et devenu consultant pour de nombreux médias, prend le poste de directeur sportif. À ses côtés, Mohamed El Kharraze est chargé du recrutement.

Roussier et Bodmer se connaissent bien: l’an dernier, ils avaient porté ensemble un projet de reprise de Saint-Etienne. Sur le banc, Volpe a nommé Luka Elsner, 39 ans, ancien joueur international slovène qui a dirigé des équipes en Slovénie ou en Belgique et connu une expérience compliquée en L1 avec Amiens (2019-2020).

Dans un communiqué, Volpe a fustigé les «résultats sportifs insuffisants» depuis son arrivée au capital en 2015, malgré des investissements importants dans les infrastructures et le centre de formation. Après avoir fait l’ascenseur entre L1 et L2 au début des années 2000, Le Havre est bloqué en L2 depuis 2009. Cette année, le club a terminé 8e, encore loin de son objectif.

Ces résultats «sont le reflet de l’absence d’un système de gestion fiable et cohérent», a estimé Volpe. «Plus précisément, notre processus de recrutement, malgré les sommes importantes investies, s’est avéré fondamentalement inefficace».