Quatrième femme à boucler le GR20 depuis 1989, Anne-Lise Rousset a signé la 6
performance de l’histoire – tous sexes confondus – sur le mythique tronçon. cyrille quintard-scott Running

RÉCIT – L’ultra-traileuse réalise l’immense exploit de boucler les 170 km du GR20 en pulvérisant le record d’Émilie Lecomte. Elle raconte son exploit.

Sur le visage émacié qui s’affiche à l’écran, les cernes de la jeune maman s’effacent derrière un sourire éclatant. Une fatigue persistante, résultat d’un effort aux profondeurs insondables, l’a finalement dissuadée de venir à Paris répondre aux nombreuses sollicitations médiatiques. Mais, malgré un corps «mâché», Anne-Lise Rousset ne se lasse pas de raconter sa folle odyssée dans les montagnes corses. «Je ne m’imaginais pas capable de faire ça», confie-t-elle en visio depuis son chalet de Thorens-Glières, encore incrédule et «toujours sur (son) nuage».

Une semaine plus tôt, l’Aveyronnaise a réussi une prouesse sans précédent en devenant la première femme à venir à bout en moins de 40 heures du redoutable GR20, mythique sentier corse de grande randonnée, considéré comme l’un des plus difficiles d’Europe. Le record d’Émilie Lecomte (41 h 22 min) tenait depuis dix ans. Jeune femme aux semelles de vent et au mental d’acier, Anne-Lise Rousset l’a pulvérisé dès sa première tentative, avalant…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous