Le défenseur de l’OM Eric Bailly, exclu début janvier en Coupe de France face à Hyères, a été suspendu pour sept matchs par la commission de discipline de la fédération française de football.

Bailly a déjà purgé deux de ces sept matchs de suspension, contre Troyes et Lorient en championnat. Il va également manquer le 16e de finale de Coupe de France prévu vendredi contre Rennes ainsi que les matchs de L1 face à Monaco, Nantes et Nice. Son dernier match de suspension sera soit un éventuel 8e de finale de Coupe de France le 8 février, soit le match de championnat contre Clermont le 12 février.

Bailly a été exclu au quart d’heure de jeu face aux amateurs de Hyères (N2) après une faute grossière sur le milieu de terrain varois Almike Moussa N’Diaye, qu’il a percuté du pied en pleine poitrine. Evacué sur une civière, N’Diaye a dû être hospitalisé et est brièvement passé par le service de réanimation de l’Hôpital Nord de Marseille. L’OM s’est finalement imposé 2-0.