Angers, lanterne rouge de Ligue 1, doit également faire face à un encadrement de sa masse salariale.

Le club d’Angers, en grande difficulté sportive en Ligue 1, fait désormais l’objet d’un encadrement de sa masse salariale, a annoncé vendredi la DNCG.

Dans le cadre du réexamen de la situation des clubs au titre de la saison sportive 2022-2023, la commission de contrôle des clubs professionnels a décidé d’un «encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutations» du SCO.

Après 15 journées, le club angevin, qui a perdu ses sept derniers matches de L1 avant la trêve du Mondial, occupe la dernière place de la Ligue 1, à cinq longueurs du premier non relégable.

Le SCO a annoncé jeudi le limogeage de son entraîneur, Gérald Baticle.