L’Allemagne, adversaire de la France mercredi en quarts de finale du Mondial, reste «la nation du handball et est capable malgré son inexpérience de faire déjouer et battre n’importe qui», a prévenu mardi le sélectionneur des Bleus, Guillaume Gille.

Bien que renouvelée depuis les JO-2021, où elle avait perdu en poules contre la France (30-29), avec les retraites internationales d’Uwe Gensheimer, Hendrik Pekeler ou Steffen Weinhold, elle «possède des joueurs de très grande classe qui font les beaux jours de ce grand championnat et de la scène européenne» a ajouté Gille.

«On est complètement conscients qu’elle a la capacité de faire déjouer et de battre n’importe qui», a poursuivi Gille, alors que la Mannschaft n’est montée sur aucun podium depuis sa glorieuse année 2016 (championne d’Europe, troisième des Jeux de Rio).