Les champions olympiques français du deux de couple Matthieu Androdias et Hugo Boucheron ont remporté leur demi-finale et se sont qualifiés vendredi pour la finale des Championnats du monde d’aviron à Racice (République tchèque).

Les Français, qui avaient fait l’impasse sur les Championnats d’Europe de Munich mi-août, ont pris la tête de la course d’entrée et ont pu contrôler leurs adversaires pour s’imposer en 6 min 12 sec 43/100e.

Les Croates Martin et Valent Sinkovic, devenus en juillet 2021 à Tokyo champions olympiques du deux sans barreur (un seul aviron par rameur) après avoir décroché l’or en deux de couple (deux avirons par rameur) à Rio en 2016, se sont classés 3e de leur demi-finale. Ils ont été devancés avec leur chrono de 6 min 15 sec 27/100e par Androdias et Boucheron, ainsi que par les Grecs Ioannis Kalandaridis et Athanasios Palaiopanos (6:14.98)

Il s’agit de la première défaite des frères Sinkovic depuis leur retour dans la discipline.

Dans l’autre demi-finale, les Espagnols Aleix Garcia Pujolar et Rodrigo Conde Romero ont signé le meilleur temps en 6 min 11 sec 46/100e. Au bout du suspense, les Australiens David Bartholot et Caleb Antill finissent deuxièmes après avoir mené pendant la plus grande partie de la course, alors que les Moldaves Chirill Visotchi-Sestacov et Ivan Corsunov (3e) sont parvenus à résister à la remontée de l’Italie pour une place directe en finale.

La finale est programmée dimanche à 13h39.

En para-aviron mixte, Elur Alberdi et Laurent Cadot ont été sacrés champions du monde, offrant sa première médaille à l’équipe de France dans ces Championnats du monde.

«On en avait rêvé, et d’y arriver c’est fantastique. J’espère que ce titre donnera de l’espoir à tout le monde, en montrant que tout est possible et qu’il ne faut jamais abandonner», a exulté Laurent Cadot après l’arrivée.