Coup double sur 100m dos pour le grand espoir italien ce lundi, lors des Mondiaux de Budapest.

L’Italien Thomas Ceccon a été sacré champion du monde du 100m dos lundi à Budapest, battant au passage le record du monde, au terme d’une course où le Français Yohann Ndoye-Brouard a terminé au pied du podium. Avec un chrono de 51 secondes 60, Ceccon, 21 ans, a devancé les Américains Ryan Murphy (51.97) et Hunter Armstrong (51.98). Il bat par ailleurs le record du monde établi par Ryan Murphy, enregistré en 51’85 en 2016 aux Jeux olympiques de Rio.

Il s’agit de la deuxième médaille de Ceccon dans ces championnats du monde en Hongrie après le bronze obtenu lors du 4x100m nage libre. Derrière, le Français Yohann Ndoye-Brouard, 21 ans également, a frôlé le podium et enregistre un chrono de 52’50. Il avait décroché le bronze en 2021, toujours à Budapest et sur la même distance.