Daniil Medvedev a estimé qu’il avait «probablement» manqué de confiance, vendredi après son élimination par Sebastian Korda au troisième tour de l’Open d’Australie.

«Il a joué à un bon niveau et peut-être même un petit peu mieux que son +bon niveau+. Moi, je n’ai pas mal joué du tout, mais juste un peu en dessous de ce qu’il aurait fallu pour gagner», a estimé le Russe qui restait sur deux finales à Melbourne, en 2021 et 2022. «C’est dur parce que c’est probablement une question de confiance. Être dans un état où tout fonctionne, et je n’y étais pas», a-t-il ajouté. «Il y a eu de nombreux points accrochés et je n’ai pas remporté beaucoup de ces beaux échanges. Il en a gagné plus, il a touché plus de lignes que moi», a relevé le champion de l’US Open 2022.

«Mais je pense que c’était un grand match dans lequel il a simplement été meilleur que moi. Moi-même, j’ai gagné beaucoup de matchs comme ça», a-t-il rappelé. «En ce moment, j’ai un peu de mal à remporter ce type de matchs contre des adversaires capables de jouer à un bon niveau. C’est ça que je dois retrouver», a-t-il souligné. Il était devenu le 28 février dernier le premier joueur hors-Big 4 (Federer, Nadal, Djokovic, Murray) à devenir N.1 mondial depuis Andy Roddick en février 2004. Mais depuis quelques mois les résultats ne suivent plus: il était 8e à l’ATP pour cet Open d’Australie et il sera hors du Top10 à l’issue du Majeur australien.