Le président du Paris SG a effectué son retour dans la capitale lundi. Une présence qui laisse entendre la prise de décision rapide sur le dossier numéro un de l’entraîneur.

Une arrivée à Paris qui ne relève en rien du hasard. Présent depuis plusieurs semaines au Qatar, Nasser Al-Khelaïfi est arrivé lundi dans la capitale selon RMC. La raison ? Le temps presse au Paris SG, avec une reprise de l’entraînement prévue le 4 juillet prochain et les champions de France n’ont toujours pas officiellement tranché sur la question de l’entraîneur. Bien entendu, avec la prolongation de contrat de Kylian Mbappé jusqu’en juin 2025, l’arrivée de Luis Campos au poste de conseiller du président et la mise à l’écart de Leonardo, le désormais ex-directeur sportif, les patrons parisiens ne perdent pas leur temps.

Nasser Al-Khelaïfi et Kylian Mbappé CHRISTIAN HARTMANN / PANORAMIC

Ainsi, Nasser Al-Khelaïfi devrait trancher dans les prochaines heures pour annoncer le licenciement de Mauricio Pochettino et le recrutement de Chistophe Galtier en provenance de Nice. Un dossier essentiel pour préparer au mieux la prochaine saison. Sans trahir de secret d’État, Zinédine Zidane était le plan A du PSG, mais ce dernier, pour différentes raisons et notamment par rapport à son souhait de prendre en main l’équipe de France après la Coupe du monde, a décliné la proposition.

Du coup, le plan B (Galtier) est revenu en tête de liste, sous l’impulsion de Luis Campos, avec lequel il a remporté le titre de champion de France avec Lille en 2021. Avec la présence de « NAK » à Paris, tout devrait s’accélérer d’ici la fin de semaine. Fumée blanche imminente.