Tupou est le quatrième Wallaby à se blesser au tendon d’Achille cette saison. Un fléau que les Australiens souhaitent investiguer.

Le sélectionneur de l’Australie, Dave Rennie, a confirmé ce vendredi que Taniela Tupou souffre d’une rupture du tendon d’Achille. Le pilier d’origine tongienne pourrait malgré tout être rétabli pour la Coupe du monde 2023 en France. Il avait été renvoyé à la maison avec les autres joueurs australiens blessés après la défaite contre l’Irlande samedi dernier (13-10).

«Le temps de convalescence est d’un peu plus de sept mois. Il est donc peu probable qu’il soit rétabli pour le Super Rugby, mais il sera de retour à temps pour les matchs internationaux», a confié Dave Rennie aux journalistes à Cardiff en marge du dernier test de la saison contre le Pays de Galles.

Tupou est le quatrième Wallaby à se blesser au tendon d’Achille cette saison après l’ouvreur Quade Cooper, le pilier Harry Johnson-Holmes et le troisième-ligne Rob Leota. Une série «alarmante» pour le boss du rugby australien Andy Marinos, qui milite pour une analyse complète de cette crise de blessures chez les Wallabies à la fin de la saison.

Dave Rennie ne disposait plus que de 25 joueurs aptes pour la rencontre face aux Gallois, sur les 36 initialement sélectionnés. Pour son deuxième test seulement, Ben Donaldson devrait être aligné à l’ouverture. Six autres joueurs à moins de dix sélections devraient également débuter. «C’est évidemment décevant, a souligné Dave Rennie. Il y a tellement de blessés que nous devrons chercher la cause. Parfois, c’est la faute à pas de chance, mais certaines blessures sont peut-être dues à ce que nous faisons à l’entraînement. Nous devrons alors faire des ajustements.»