Buteur contre l’Udinese, l’attaquant suédois de l’AC Milan est devenu samedi le buteur le plus âgé de l’histoire du championnat italien.

L’attaquant suédois de l’AC Milan Zlatan Ibrahimovic est devenu samedi, à 41 ans et 166 jours, le buteur le plus âgé de l’histoire de la Serie A grâce à son but marqué contre l’Udinese, lors de la 27e journée.

Le géant suédois, titularisé pour la première fois depuis son opération au genou gauche en mai dernier, a frappé sur penalty, à la 4e minute du temps additionnel de la 1re période.

Après avoir raté sa 1re tentative, l’attaquant a bénéficié de la mansuétude de l’arbitre qui a estimé que Beto était entré dans la surface avant la frappe et a donné le penalty à retirer. «Ibra» n’a pas gâché cette nouvelle offrande.

Le Suédois, qui portait le brassard, efface des tablettes le précédent record de l’ex-défenseur italien Alessandro Costacurta. Ce dernier avait marqué un penalty en mai 2007, lui aussi avec le maillot rossonero et lui aussi contre l’Udinese, à l’âge de 41 ans et 25 jours.

Opéré fin mai, juste après le scudetto milanais, Ibrahimovic, qui vient récemment d’être rappelé en sélection, a débuté sa saison le 26 février contre l’Atalanta Bergame (2-0) en entrant en jeu pour le dernier quart d’heure.

Il était ensuite sorti du banc à deux autres reprises jusqu’à cette première titularisation, en profitant de l’absence d’Olivier Giroud, suspendu.