La skieuse américaine n’est plus qu’à deux victoires du record historique du Suédois. Elle en parle.

La skieuse américaine Mikaela Shiffrin, qui a porté le record de victoires féminines en Coupe du monde à 84 mercredi à Kronplatz (Italie), a rendu hommage au Suédois Ingemar Stenmark, dont elle approche le record absolu de 86 victoires. «Stenmark je ne l’ai pas rencontré ou alors très brièvement. Son héritage, c’est simplement qu’il est l’incarnation même du ski de compétition. Dès que l’on commence à s’intéresser au ski on connaît Stenmark. Je ne pense pas que je sois capable de surpasser cela, a expliqué Shiffrin lors d’un point presse. Il a établi la norme du ski. Donc peu importe ce que j’accomplis, les chiffres… De toute façon chacun est libre de choisir sa préférence, c’est la beauté du sport. Certes 84 victoires c’est le record féminin, mais beaucoup de gens vont continuer de dire que Lindsey Vonn (82 succès) est la plus grande skieuse de l’histoire.»

Shiffrin a remporté les deux géants disputés à Kronplatz mardi et mercredi, déjà ses 9e et 10e victoires d’un hiver incroyable (en 21 départs). Avant de se présenter en grande favorite aux Championnats du monde de Courchevel/Méribel (6-19 février), Shiffrin doit disputer deux slaloms à Spindleruv Mlyn (République tchèque) samedi et dimanche, où elle pourrait égaler la marque de Stenmark.

Shiffrin essaie de garder la tête froide

«Pour l’instant, ces records historiques, pour moi et mon équipe, on les vit surtout en étant stressés, fatigués. Hier et aujourd’hui je me suis concentrée sur mon feeling en géant. J’adore ma façon de skier en ce moment en géant, ce n’était pas du tout le cas en début de saison. Ça a été beaucoup de travail pour être capable de jouer les podiums. Je comprends pourquoi les gens s’intéressent aux records, j’en parle volontiers, mais quand je suis au départ d’une course, je n’y pense pas une seconde», a ajouté la skieuse de 27 ans.