L’Espagnol prend la direction de la Coupe Davis, où il succède à son compatriote Albert Costa.

David Ferrer, ancien finaliste des Internationaux de France à Roland-Garros, a été nommé directeur de la Coupe Davis, succédant ainsi à Albert Costa, ancien vainqueur de Roland-Garros, a annoncé le groupe Kosmos, l’organisateur de cette compétition, mardi. L’Espagnol Pato Clavet a été nommé aux côtés de Ferrer en tant que «directeur adjoint pour soutenir le département compétition», a précisé Kosmos dans un communiqué. «Je suis très heureux de rejoindre le projet. La Coupe Davis est une compétition unique», a déclaré Ferrer, 40 ans, qui a soulevé à trois reprises le saladier d’argent sous son ancien format. «En tant que joueur, c’est l’une des grandes compétitions que vous voulez toujours disputer pour ce qu’elle représente. Vous concourez en équipe, défendez les couleurs de votre pays, passez une semaine avec vos coéquipiers et l’ambiance dans les tribunes est incroyable.»

Une nouvelle formule

Le format historique de la Coupe Davis, étalée sur toute l’année avec des matches à élimination directe à la maison ou à l’extérieur jusqu’à la finale, a été modifié en 2019 après le rachat de la compétition par Kosmos. La phase finale de la Coupe Davis nouvelle formule, jusque-là disputée en un seul bloc en clôture de la saison, est cette année découpée en deux temps : une phase de poules mi-septembre avec seize équipes réparties dans quatre groupes dans quatre villes, dont les deux premiers sont qualifiés pour les quarts de finale de la phase à élimination directe fin novembre à Malaga. Les matches ne sont plus disputés en trois sets gagnants sans jeu décisif, mais en deux sets gagnants avec jeu décisif.