L’ailier des Springboks champions du monde dispose d’une clause qui lui permettrait de quitter le RCT pour le championnat nippon, un an avant la fin de son contrat.

Une rumeur qui enfle depuis plusieurs semaines… Cheslin Kolbe, l’ailier ou arrière des Springboks champions du monde, pourrait le Rugby Club Toulonnais à la fin de la saison en cours, selon les informations de Midi Olympique. Son contrat avec le RCT court jusqu’en 2024 mais il dispose d’une clause de sortie à la fin de l’exercice en cours qui pourrait lui permettre de rallier le lucratif championnat japonais.

Le Sud-Africain de 29 aux 24 sélections avait rejoint le Var en 2021, après avoir été sacré deux fois champion de France (2019, 2021) et décroché une couronne européenne (2021). Ce transfert surprise – estimé entre 1 et 1,5 million d’euros – s’était décanté dans les derniers instants, à la surprise générale. Sur la Rade, Kolbe n’a jamais vraiment trouvé ses marques ni son meilleur niveau, disputant seulement 17 matches (6 essais inscrits) en un an et demi.

Au RC Toulon, il a multiplié les pépins physiques (genou, fracture du pouce et de la mâchoire). Samedi, lors de la large victoire des Boks sur l’Italie (63-21), le feu follet a été touché à la cuisse droite après avoir marqué un essai. Il sera absent des terrains pendant au moins quatre semaines.

Masse salariale allégée

Déjà, en juin dernier, un départ précipité de Kolbe, vers la franchise sud-africaine des Stormers, avait été évoqué. Ce à quoi le président toulonnais Bernard Lemaître avait répondu : «Ce que je peux vous dire, c’est qu’il n’y a rien de concret pour l’instant, aucune approche.»

Si le Springbok venait à quitter le RCT l’été prochain, cela permettrait au club varois d’alléger sa masse salariale limitée par le salary cap (Kolbe possède l’un des plus gros salaires), pour pouvoir recruter d’autres joueurs, notamment un joueur non-Jiff.