Mykhaylo Mudryk (à gauche) et Mohamed Salah (à droite). Panoramic/

La première de Mudryk, Salah peu en vue ou encore la belle prestation de Badiashile : retrouvez les tops et les flops de la rédaction à l’issue du match nul (0-0) entre les Reds et les Blues.

Tops

Les belles promesses de Mykhaylo Mudryk

C’était l’une des attractions de ce choc de la 21e journée de Premier League. Et pour sa grande première, Mykhaylo Mudryk a été à la hauteur des attentes. Entré en jeu peu en seconde mi-temps, l’Ukrainien, acheté pour 100 M€ bonus compris, a dynamité la défense des Reds par ses prises de balle, ses bonnes transmissions et ses percussions. Il n’est d’ailleurs pas passé loin d’ouvrir le score sur un enchaînement double-contact et frappe du pied gauche dans la surface. De très belles promesses.

La sérénité de Benoît Badiashile

Pour son deuxième match de Premier League, Benoît Badiashile a de nouveau répondu présent. Malgré ses 21 printemps, le Français a fait preuve d’une grande sérénité, aussi bien dans les duels, dans la lecture des trajectoires ou encore balle au pied. Il a donné l’impression d’évoluer à Chelsea depuis de longues années. De bon augure pour le reste de la saison et de sa carrière.

À VOIR AUSSI – L’éclosion de Benoît Badiashile à l’AS Monaco

Flops

Mohamed Salah peu en vue

Leader offensif de Liverpool, Mohamed Salah n’a pas été très en vue ce samedi après-midi. L’Égyptien n’a certes pas lésiné sur les efforts mais ne s’est que trop rarement retrouvé en situation de faire la différence. Et lorsqu’il l’a été, il a clairement manqué de justesse technique dans l’avant-dernier et le dernier gestes. Un match à oublier pour le gaucher âgé de 30 ans.

Un choc sans but

Les amoureux du ballon rond ont sans doute apprécié ce choc entre Liverpool et Chelsea en raison du rythme de la rencontre, de l’intensité mise par les deux équipes et par l’incertitude pesant sur le résultat. Mais ce match nul sans aucun but est malgré tout décevant au vu des qualités offensives affichées par les Reds et les Blues. Avec autant de bons joueurs, et autant de situations dangereuses, les filets auraient mérité de trembler au moins une fois.