La légende de l’athlétisme menace de poursuivre en justice une société d’investissement en Jamaïque après leur avoir confié 12,8 millions de dollars.

Triple recordman du monde du 100 m, 200 m et au relais 4 x 100 m, Usain Bolt aurait perdu très gros dans un investissement effectué en Jamaïque. Sur les 12,8 millions de dollars injectés auprès d’une société d’investissement privée (Stocks & Securities Limited), le sprinteur ne disposerait plus que de 12.000 dollars disponibles.

Les avocats de «La Foudre » (36 ans) ont exigé que l’argent confié soit restitué à leur client dans les dix jours en menaçant les dirigeants de Stocks & Securities Limited de poursuites. La société d’investissement avait alerté ses clients il y a quelques jours de possibles fraudes faisant perdre potentiellement des millions de dollars à ces derniers.

La Commission des services financiers (FSC) de Jamaïque a déclaré il y a quelques jours avoir placé l’entreprise Stocks and Securities Limited (SSL) sous «surveillance renforcée». Le ministre jamaïcain des finances, Nigel Clarke, a qualifié la situation d’«alarmante».