Battu dés le premier tour des qualifications, le Niçois de 37 ans, retraité en fin d’année, ne disputera pas un 16e et dernier Wimbledon.

Gilles Simon, qui arrêtera sa carrière à la fin de l’année, rêvait d’une 16e et dernière participation au grand tableau du mythique Grand Chelem britannique. Son tournoi préféré. C’est raté et bien raté pour le quart de finaliste de l’édition 2015 (défaite face à Federer). Tête de série 12 de ces qualifications disputées à Roehampton, pas très loin des courts en gazon du All England Club, le 163e mondial a été surclassé par le Croate Duje Ajdukovic (6-2 , 6-3), 235e joueur mondial en seulement 1 h 06 minutes.

Une déception pour le joueur de 37, qui sur sa lancée de son joli Roland-Garros (une élimination au 3e tour après avoir notamment fait tomber Pablo Carreno Busta) était sorti des qualifications à ‘S-Hertogenbosch avant de s’incliner sur le fil en 8es de finale face à Daniil Medvedev. L’ancien numéro 6 mondial, qui s’est à Roland-Garros, sa 500e victoire sur le circuit, davantage que Tsonga qui a pris sa retraite (467) ou même Yannick Noah (478), dira adieu au circuit professionnel à paris lors du Rolex Paris Masters en novembre.